Reprise

J’ai toujours les yeux fixés sur l’Espagne mais comment ignorer ce qui atteint cette planète, ou plutôt cette espèce humaine, cette vague d’infection qui a parcouru en quelques semaines tous les continents?

Délaissé depuis que le journal Le Monde a décidé de supprimer la ligne de blogs auquel le mien était adossé, je le reprends parce qu’il y a urgence. Une urgence civique, une urgence intellectuelle également. Vivre cette période aussi intense après trois années françaises calamiteuses et cette pandémie « de mi-mandat » comme diraient les politologues de la petite lucarne ne pouvait rester sans quelques notes même modestes sur le monde tel qu’il va mal.

A très bientôt donc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s