Taqiyya et niyya, un article de Youssef El Alaoui

¿De Christo con el alma mora, o de Mahoma con el bautismo de Christo ? Morisques et dissimulation : entre taqiyya et niyya.

Tel est le titre de ce bel article publié ce mois-ci dans Les Cahiers de Framespa par le chercheur Youssef El Alaloui, maître de conférences à l’Université de Rouen Normandie .

Résumé:

Les morisques furent souvent accusés de pratiquer en secret la religion musulmane en application d’un précepte coranique (Coran XVI, 106) ; il s’agit de la taqiyya ou dissimulation. Largement divulgué par Louis Cardaillac (1977), ce concept a été utilisé sans discernement par de nombreux chercheurs, aboutissant à une impasse en refusant aux morisques, suspectés d’insincérité, toute possibilité de s’intégrer ou de s’assimiler à la société vieille-chrétienne. L’auteur se propose de faire le point sur les travaux récents sur la question et de les illustrer avec l’analyse du problème dans certains ouvrages de réfutation de l’islam, notamment des catéchismes, dans le cadre de leur évangélisation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s